Tout est réglé - grâce au robot vision

La technologie de caméra Ensenso 3D permet aux robots d'assembler des meubles de manière autonome.

Montage des meubles avec Ensenso N35 et Vision Robot
Dans le cadre d'un projet de recherche, les scientifiques de l’université technologique de Nanyang à Singapour (NTU Singapore) ont développé un robot capable de monter seul les différentes parties d’une chaise sans interruption. Le robot se compose d’une caméra 3D Ensenso N35 et de deux bras robotisés dotés de pinces pour la saisie d’objets.
 
Le matériel du robot est conçu de façon à « ressentir » la manière dont les humains assemblent les objets : les « yeux » sont remplacés par une caméra 3D et les « bras » par des bras industriels robotisés capables de bouger selon six axes.
 
Le robot démarre le processus de montage en prenant des clichés 3D des éléments posés au sol de manière à créer une carte des positions estimées des différents composants.
 
Une caméra 3D Ensenso se charge de cette mission. Elle fonctionne selon le principe de la vision spatiale (stéréovision), qui est inspirée de la vision humaine. Deux caméras visualisent une scène selon des positions différentes.
 
« Pour un robot, l’assemblage d’une chaise IKEA avec un tel niveau de précision est plus complexe qu’il n’y paraît », explique le professeur Pham Quang Cuong du NTU. « Le montage, naturel pour un humain, doit être décomposé en différentes étapes, telles que la localisation des différentes pièces de la chaise, la détermination de la force requise pour saisir les pièces et la prévention des collisions avec les bras du robot. Nous avons développé des algorithmes qui permettent au robot de se charger des étapes nécessaires au montage de la chaise en toute autonomie. » Résultat : le robot de la NTU monte la chaise IKEA « Stefan » en 8 minutes et 55 secondes seulement.
 
Le traitement des images 3D à l’aide des caméras 3D stéréo Ensenso est la clé de la solution. Elle séduit par sa précision, mais aussi par sa rentabilité et sa rapidité.
 

Retour