Du haut vol

Caméras USB uEye en télédétection

Caméras USB 3 uEye CP et USB 2 uEye LE en télédétection

D'en haut, le monde semble différent. Des possibilités insoupçonnées s'ouvrent et dans le traitement d'images également. Notre client japonais Hokkaido Satellite l'utilise dans la télédétection. La société se sert de caméras USB 3 uEye CP et USB 2 uEye LE d'IDS comme capteur d'images dans ses caméras hyperspectrales, qui peuvent surveiller de grandes étendues de terres cultivées et de forêts quand elles sont fixées à des satellites.

Les caméras classiques divisent la lumière visible en trois composantes – rouge, vert et bleu – et produit des images avec des combinaisons variées de ces couleurs. Les caméras hyper-spectrales peuvent détecter des longueurs d'ondes plus lointaines, même celles invisibles à nos yeux, et les rendres visibles. Des détails, qu'une caméra classique ne peut pas révéler, apparaissent. Elles peuvent être utilisées dans de nombreux domaines industriels, par exemple dans le contrôle de semi-conducteurs pour détecter des substances étrangères, dans le contrôle qualité alimentaire (viande, poisson, légumes, riz, blé etc..) ou dans le domaine médical pour différencier des cellules cancéreuses des cellules saines ou visualiser des vaisseaux sanguins.

Caméras USB 3 uEye CP et USB 2 uEye LE en télédétection

Un autre vaste champ d'application est l'agriculture et la sylviculture, pour la détection précoce de maladies des plantes par exemple. Le système hyperspectral d'Hokkaido Satellite a été spécifiquement développé pour ce secteur. Tout en survolant des zones agricoles et forestières sélectionnées, les caméras IDS USB 3 uEye CP et USB 2 uEye LE sont en action. Une fois l'image captée, la ligne requise de données d'images est extraite et les données hyperspectrales peuvent être établies. Grâce au logiciel correspondant, les réglages de la caméra et du système peuvent être ajustés rapidement en fonction des conditions environnementales de faible ou forte luminosité. La program-mation de cette fonction est très simple avec la uEye API, qui fait partie du dispositif de la caméra IDS. A l'aide du logiciel d'analyse de l'image appropriée et des données hyperspectrales établies, les images captées peuvent être évaluées. On peut donc répondre aisément aux questions relatives à l'état de croissance des plantes et à l'existence de substances étrangères.

Lors de la sélection des caméras adaptées à son application, Hokkaido Satellite a attaché de l'importance à trois facteurs : rentabilité, économie d'espace et dotées d'un SDK fiable. Pour intégrer les caméras dans son système, la société a utilisé la uEye API citée plus haut. Les possibilités de réglage du capteur spécifique ont dépassé toutes les prévisions: “Il y a une grande variété de modèles de programmes et nous pouvons donc réduire le temps de développement”, explique l'un des concepteurs. Puisqu'elles sont combinées à un support rapide et compétent et des délais de livraison fiables, Hokkaido Satellite estime avoir trouvé les bonnes caméras pour son application.

Quand on peut détecter les maladies des récoltes agraires à venir, idéalement avant de les voir apparaître, celles-ci sont traitées au mieux et avec le plus de précision. L'utilisation de produits de protection des plantes peut être ainsi diminuée. Ce qui préserve l'environnement et permet aux fermiers de faire des économies ; une réelle situation gagnant-gagnant dûe aux possibilités du traitement d'images.

Retour