Utilisation correction adaptative des pixels défectueux

Flexible et dynamique

Utilisation correction adaptative des pixels défectueux
Qu'est ce que c'est que ce point dans mon image ? Si vous vous posez la question, c'est que vous êtes vraisemblablement sur la piste d'un pixel défectueux. Ces pixels présents selon un nombre variable dans tout capteur d'images courant sont perçus par l'observateur comme des parasites de l'image, car ils apparaissent plus sombres ou plus clairs que le reste de l'image. Même en réalisant des efforts importants au niveau de la fabrication du capteur, il est impossible d'éviter les pixels défectueux.
 
Lors de la fabrication de la caméra, les pixels extrêmement défectueux sont déterminés et enregistrés durablement dans la mémoire de la caméra à des fins de correction. Cela prend cependant en compte uniquement la situation au moment du test. Comme les pixels défectueux sont plus visibles avec un temps d'exposition, une amplification ou une température de capteur en augmentation, en fonction du contenu de l'image, ces pixels défectueux ne sont pas seulement perçus comme gênants. En effet, un grand nombre de pixels défectueux calibrés peuvent devenir visibles.
 
Ne serait-il alors pas plus judicieux de pouvoir déterminer et corriger dynamiquement les pixels défectueux directement dans l'application, quelles que soient les conditions de fonctionnement ? Avec la nouvelle fonction « Correction adaptative des pixels défectueux » disponible à partir de la version 4.82 de la suite logicielle IDS, c'est désormais possible.

Retour